FORMATION SST NIMES

FORMATION SST NÎMES – PLUS DE SÉCURITÉ EN ENTREPRISE

Beaucoup de milieux professionnels présentent des risques. Dans certains secteurs d’activité, il est même obligatoire de former ses employés au sst. Cependant, même sans obligation légale, vous pouvez augmenter la sécurité de vos équipes et de vos collaborateurs en leur proposant une formation avec SST PRO – organisme de formation sst Nîmes.

DEVIS FORMATION SST NIMES

LOCALISATION FORMATION SST NIMES

Dans votre entreprise

STAGIAIRE FORMATION SST NIMES

De 4 à 10 stagiaires

CALENDRIER FORMATION SST NIMES

Du lundi au dimanche

Nuits et jours fériés

HORAIRES FORMATION SST NIMES

14 heures de formation

Horaires à votre choix

CERTIFICAT FORMATION SST NIMES

Certificat SST

valable 24 mois

DOCUMENTS FORMATION SST NIMES

Prise en charge possible

OBLIGATIONS REGLEMENTAIRES CONCERNANT LA FORMATION SST NIMES

Article R4224-15 + circulaire 53-2007 : un membre du personnel reçoit la formation sst – formation de secouriste nécessaire afin de donner les premiers secours en cas d’urgence dans chaque secteur présentant au moins une activité et/ou un public à risques.

OBJECTIFS DE LA FORMATION SST NIMES

  • Maîtriser et prévenir les dangers de l’entreprise,
  • les procédures et protocoles internes en cas d’urgence
  • être capable d’exécuter correctement les gestes de secours
  • protéger la victime et les témoins
  • alerter les secours d’urgence adaptés
  • empêcher l’aggravation de la victime
  • porter secours et préserver son intégrité physique en attendant l’arrivée des secours spécialisés.

APPROCHE PEDAGOGIQUE DE LA FORMATION SST NIMES

SST PRO propose des formations pratiques et personnalisées en fonction du milieu professionnel de ses stagiaires. Nous pensons en effet qu’une approche concrète et adaptés au quotidien de nos stagiaires leur permet d’apprendre de manière pérenne. Avec SST PRO, vos équipes recevront donc des conseils adaptés à leur environnement de travail.

MODALITES DE CERTIFICATION ET D'EVALUATION FORMATION SST NIMES

Le formateur sst évalue d’abord les stagiaires de manière continue. Tout au long de la formation, il prend également en compte leur participation, leurs réactions, etc. Mais la formation sst se termine surtout par une évaluation certificative, qui atteste de leur aptitude à réagir de la bonne manière en cas de danger.

RESUME DE LA FORMATION SST NIMES

  • CONTENU DE LA FORMATION SST NÎMES

    Les stagiaires SST PRO sont formés par rapport à des situations.

    D’abord, ils apprennent à repérer des facteurs de danger, des facteurs à risques qui pourraient par exemple causer un accident.

    Ensuite, les stagiaires comprennent comment alerter correctement les secours. Ils apprennent notamment à transmettre un message de manière concise et claire.

    Finalement, le formateur les met face à différentes situations, auxquelles les stagiaires doivent faire face avec calme, méthode, et dans lesquelles ils doivent adopter les bons réflexes. 

    Pour résumer : l’approche de SST PRO contient tous les aspects de la gestion des risques. Il s’agit ici aussi bien d’un travail en amont, comprenant la prévention des risques, que d’un travail de terrain, faisant référence aux réflexes à adopter.

Contactez-nous au sujet de la formation SST NIMES

Demandez votre devis pour une formation SST NIMES

Contactez-nous au sujet de la formation SST NIMES

Demandez votre devis pour une formation SST NIMES

FORMATION SST NIMES Thème 1 :

LE SAUVETAGE SECOURISME DU TRAVAIL
Pendant cette phase, les stagiaires apprennent :

  • Les principaux indicateurs de santé au travail dans l’établissement ou dans la profession ;
  • Le rôle de sauveteur secouriste du travail ;
  • Le cadre juridique de l’intervention du SST ;

Présentation du programme :

  1. Protéger
  2. De protéger à prévenir
  3. Examiner
  4. Faire alerter
  5. De faire alerter à informer
  6. Secourir.
FORMATION SST NIMES Thème 2 :

RECHERCHER LES RISQUES PERSISTANTS POUR PROTEGER
Formation générale à la prévention, les stagiaires y apprennent notamment :

  1. Le mécanisme de l’accident : appréhender les concepts de danger, situation dangereuse, phénomène dangereux, dommage, risque, et ainsi de suite
  2. Connaître les principes de base de la prévention. Sur les travaux dangereux et autres.

En bref : rendre le SST capable de « Protéger » en utilisant les notions développées dans la législation actuelle relative à l’évaluation des risques (code du travail, articles L 4121-1 et suivants).

Face à une situation d’accident du travail, le sauveteur secouriste du travail doit, par exemple, être capable de :

  • Connaitre l’alerte aux populations ;
  • Identifier les dangers réels ou supposés dans la situation concernée ;
  • Reconnaître, sans s’exposer lui-même, les dangers persistants éventuels qui menacent la victime de l’accident et/ou son environnement ;
  • Identifier les dangers dans la situation concernée ;
  • Repérer les personnes qui pourraient se trouver exposées aux dangers identifiés ;
  • Imaginer, sous forme de scénarios simples, à partir des éléments matériels observés et des informations recueillies, les circonstances dans lesquelles pourraient se concrétiser les accidents liés aux dangers identifiés ;
  • Supprimer/isoler le danger, ou soustraire la victime au danger sans s’exposer lui-même ;
  • Définir les actions à réaliser, permettant ainsi la suppression du (des) dangers identifié(s) ;
  • Repérer les matériels spécifiques permettant cette suppression ;
  • Assurer ou faire assurer, par la personne la plus apte et pour une suppression permanente, la mise en œuvre de ces matériels ;
  • Faire en sorte de rendre impossible, lorsque la suppression du danger identifié ne peut être envisagée de manière réaliste, l’exposition de quiconque à ce danger ;
  • En cas d’impossibilité de suppression ou d’isolement du (des) danger(s) identifié(s), reconnaître alors les situations dans lesquelles il pourra, sans danger pour lui-même, dégager la victime.
FORMATION SST NIMES Thème 3 :

DE « PROTEGER » A « PREVENIR »
Cette séquence met en évidence la similitude des compétences attendues, aussi bien en matière de « protection » (intervention sur une situation d’accident du travail) qu’en matière de « prévention » des accidents du travail ou des maladies professionnelles (intervention sur situation de travail), de la part des SST. Elle doit permettre la translation de la formation à l’action « protéger » vers l’action « prévenir ». La mise en application de cette démarche est donc continue tout au long de la formation. Elle l’est plus particulièrement dans l’exploitation des situations d’accident simulé.

Face à une situation de travail, le sauveteur secouriste du travail doit notamment être capable de :

  • Repérer les dangers dans une situation de travail ;
  • Observer l’environnement et également identifier les dangers supposés dans la situation de travail concernée ;
  • Repérer les personnes qui pourraient être exposées aux dangers identifiés ;
  • Imaginer, à partit de ces observations, les circonstances dans lesquelles pourraient se concrétiser des blessures ou des atteintes à la santé liées aux dangers identifiés ;
  • Supprimer ou faire supprimer des dangers dans une situation de travail. Ceci dans la limite de son champ de compétence, de son autonomie et dans le respect de l’organisation de l’entreprise et des procédures spécifiques fixées en matière de prévention ;
  • Définir les actions de prévention ou de protection à réaliser, permettant ainsi la suppression de la situation dangereuse identifiée et les mettre en œuvre éventuellement.
FORMATION SST NIMES Thème 4 :

EXAMINER LA VICTIME ET FAIRE ALERTER
Face à une situation d’accident du travail, le sauveteur secouriste du travail doit être capable de :

  • Examiner la (les) victime(s) avant et pour la mise en œuvre de l’action choisie en vue du résultat à obtenir ;
  • Reconnaître, suivant un ordre déterminé, la présence d’un (ou plusieurs) des signes indiquant que la vie de la victime est en jeu ;
  • Associer au(x) signe(s) décelé(s) le(s) résultat(s) à atteindre. Dans le cas où il y a manifestation de plusieurs signes, définir l’ordre de priorité des résultats ;
  • Faire alerter, ou alerter en fonction de l’organisation des secours dans l’entreprise ;
  • Définir les différents éléments du message d’alerte qui permettront ensuite aux secours appelés d’organiser leur travail ;
  • Définir, selon la présence ou non de témoin et de l’état de la victime, le moment le plus opportun pour transmettre le message d’alerte ;
  • Choisir, parmi les personnes présentes et selon des critères prédéfinis, celle qui est la plus apte pour déclencher l’alerte ;
  • Identifier, selon l’organisation de l’entreprise, qui alerter et dans quel ordre ;
  • Donner à la personne choisie les éléments du message ainsi que les consignes pour assurer une transmission ;
  • Favoriser l’accès des secours et l’acheminement de moyens adaptés au plus près possible de la victime.
FORMATION SST NIMES Thème 5 :

De « FAIRE ALERTER » à « INFORMER »
Cette séquence est la suite logique de la séquence « de PROTEGER à PREVENIR ». Elle met en évidence la similitude des compétences attendues de la part des SST, aussi bien en matière d’alerte des secours en cas d’accident du travail qu’en matière de transmission de l’information dans l’entreprise concernant les observations qu’il aurait pu faire en matière d’identification des dangers et/ou les actions qu’il aurait pu mettre en œuvre, dans le respect de l’organisation de l’entreprise et des procédures spécifiques en matière de prévention.

Elle doit permettre le glissement de la formation à l’action « FAIRE ALERTER » vers l’action « INFORMER ». La mise en application de cette démarche est continue tout au long de la formation et plus particulièrement dans l’exploitation des mises en situation d’accident simulé.

Face à une situation de travail, le sauveteur secouriste du travail doit être capable d’informer son responsable hiérarchique et/ou la (les) personne(s) chargée(s) de prévention dans l’entreprise ou l’établissement, de la/des situation(s) dangereuse(s) repérée(s).

FORMATION SST NIMES Thème 6 :

SECOURIR
Face à une situation d’accident du travail, le sauveteur secouriste du travail doit être capable de :

  • Effectuer l’action (succession de gestes) appropriée à l’état de la (des) victime(s) ;
  • Déterminer l’action à effectuer pour obtenir le résultat à atteindre, que l’on a déduit de l’examen ;
  • Mettre en œuvre l’action choisie en se référant à la technique préconisée ;
  • Vérifier, par observation, l’atteinte ainsi que la persistance du résultat attendu et l’apparition de nouveaux signes indiquant que la vie de la victime se trouve menacée, ceci jusqu’à sa prise en charge par les secours spécialisés.

Situations pratiques 

SST PRO met avant tout les stagiaires en situation. Nous leur présentons notamment les cas suivants :

a) La victime saigne abondamment
b) La victime s’étouffe
c) Elle se plaint de sensations pénibles et/ou présente des signes anormaux
d) La victime se plaint de brûlures
e) Elle se plaint d’une douleur empêchant certains mouvements
f) Elle se plaint d’une plaie, mais qui ne saigne pas abondamment
g) La victime ne répond pas mais elle respire
h) La victime ne répond pas, et ne respire pas.

Au cours de chaque séance pratique, les stagiaires se verront rappeler les méthodes d’examen ainsi que la justification des gestes enseignés.

SST PRO, c’est aussi une évaluation sur des cas concrets et des cas de synthèse. L’évaluation se voit d’ailleurs réalisée avec l’utilisation de la fiche individuelle de suivi et d’évaluation. Les objectifs sont clairs : il faut que le stagiaire arrive à ces situations :

  • Le secouriste, le témoin ainsi que la victime sont en sécurité ;
  • L’examen de la victime est efficace ;
  • L’action effectuée sur la victime est appropriée ;
  • Les secours ont été alertés ;
  • La persistance du résultat et l’apparition d’autres signes sont également vérifiées.

En bref : le SST propose un moyen de prévention adapté au cas concret et conforme aux principes généraux de prévention.

FORMATION SST NIMES Thème 7 :

SITUATIONS INHERENTES AUX RISQUES SPECIFIQUES
On appelle risque spécifique tout risque qui nécessite, de la part du SST, une conduite à tenir complémentaire, ou bien une conduite différente de celle enseignée dans sa formation de base. L’avis du médecin du travail, dans ce domaine est particulièrement important. Les risques spécifiques comprennent, par exemple : désamiantage, hyperbarie, acide fluorhydrique, acide cyanhydrique, etc.

Le contenu de ce thème et le temps éventuellement nécessaire au-delà des 4 heures sont finalement laissés à l’initiative du médecin du travail.

LE COIN DU FORMATEUR SST NIMES

Les « OFF » de la formation SST NIMES

Formation SST orpheline

Ce matin je me rends à Marseille pour réaliser une formation SST dans les locaux d’une entreprise de vente en ligne. Il y a 4 personnes qui sont inscrites à la formation SST d’aujourd’hui. Quand j’arrive sur les lieux de la formation, seulement 3 stagiaires se présentent pour suivre la formation SST.

L’INRS qui fixe les règles de réalisation des formations SST au national impose au organisme de réaliser des formations SST avec un groupe de 4 à 10 stagiaires. Si nous réalisons des formations SST en ne respectant ces quotas, d’une part nous ne pouvons pas valider les certificats SST des stagiaires et d’autres part nous perdons notre habilitation SST (Ce qui nous donne le droit de réaliser des formations SST).

Chez SSTPRO on a la culture de l’adaptation, il n’est pas question d’annuler cette formation SST le matin même. On respecte aussi la réglementation des formations SST.

Me voilà donc parti pour un contre la montre, à faire du porte à porte auprès des entreprises voisines afin de proposer une place gratuite pour réaliser une formation SST sur les 2 prochains lundi.

Un agent technique d’une société de nettoyage à saisi l’opportunité et voilà comment nous avons pu réaliser cette formation SST.

 

Une formation SST plus vrai que nature

Je suis en train de réaliser une formation SST à des assistantes maternelles pour un conseil départemental. Dans cette session de formation SST il y a une participante qui est enceinte. Bien entendu, j’adapte les exercices de la formation SST à la situation de cette personne.

La formation SST se déroule normalement et j’en viens à aborder le thème des « malaises ». Je présente l’objectif de la séquence SST, lorsque j’entends un grand « boom ».

La dame enceinte vient de faire un malaise et est allongée au sol inconsciente. La formation SST se transforme en situation réelle. Dommage la formation SST n’est pas assez avancée et nous n’avons pas encore vu la situation de la personne inconsciente.

Les futurs secouristes m’observent, me voilà en train de réaliser une PLS en pleine formation SST sur une vraie victime, quand soudain cette dernière revient à elle. Elle m’annonce qu’elle a l’habitude de faire se genre de malaise depuis quel est enceinte.

La formation SST a pu reprendre son cours. La maman et  bébé vont bien.

Ce fut une formation SST drôlement animée.

 

Nos formateurs SST territoriaux animent en local

les formations SST suivantes :